Accueil > Sexe > 17% des femmes sont dépendantes à la porno en ligne

17% des femmes sont dépendantes à la porno en ligne

pornUn nombre record de femmes s’avouent dépendantes à la pornographie en ligne. Caroline, une étudiante de 21 ans et accroc de ce phénomène, nous raconte son histoire.

 

 

 

 

À peine 15 minutes avant une interview pour un travail, Caroline explique avoir utilisé son ordinateur portable afin d’imprimer un autre Curriculum Vitae. « Je me souviens de la sensation d’être aspirée, désirant plus que tout ce deux minutes de pur bonheur, cet engourdissement que j’avais lorsque j’utilisais la porno. J’étais plus que stressée, et j’ai risqué d’être en retard pour mon interview, mais j’ai tout de même appuyé sur « Jouer » et j’ai avancé jusqu’à la section qui m’intéressait. Ça n’a pris que deux minutes. Par la suite j’ai eu honte de moi pour m’être abandonnée et excitée sur des images qui traitent les femmes comme des morceaux de viande. Mais je ne cessais d’y revenir. »

Caroline vient à peine de terminer ses séances avec un sexologue afin de diminuer sa dépendance à la pornographie en ligne. Celle-ci a débuté au milieu de son adolescence, et s’est accentuée lorsqu’elle a décroché un petit emploi après son université. Elle utilisa le sexe en ligne comme une forme d’évasion : « Je demeurais coincée seule à la maison devant mon ordinateur portable toute la journée. Je me levais avec plein d’idées pour la journée – et je ne faisais que visionner de la porno, tenter de me divertir, et manger avant de revenir à la porno. Personne ne l’aurait su. Mais je ne faisais pas grand chose. C’était comme une bataille constante entre mes pulsions sexuelles et mon contrôle de moi. Je me disais :  »Ça ne fait rien de mal ». Mais ensuite j’en suis venue à me détester de céder et perdre autant de temps sur ça.»

Caroline n’est pas un cas unique. Selon Quit Porn Addiction, une organisation d’Angleterre qui vise à aider contre la dépendance à la pornographie en ligne, près d’un client sur trois est une femme aux prises avec un tel problème. En 2006, un sondage mené par Internet Filter Review révélait que 17% des femmes se décrivent comme dépendantes à la porno.

 

source : http://www.insolite.ca/2011/04/11/17-des-femmes-sont-dependantes-a-la-porno-en-ligne/

A voir également :


Tags: ,
  1. Pas encore de commentaire
Vous devez être identifié pour poster un commentaire